L'Artemologie en entreprise

L'Artemologie en entreprise

Travailleur et Personnalité sont intimement liés à moins de couper un individu de sa nature profonde pour n'en garder que le côté productif. L'être humain est une personne avant d'être un travailleur.
On connaît les conséquences extrêmes et dramatiques du travail « en miettes » qui vide de sens l'activité humaine et aboutit à une espèce de« schizophrénie » réduisant les individus à des objets de production, germe de mal être.

Cette réflexion s'articule sur la distinction entre le bien-être de la personne au travail et le bien-être du travailleur au travail (N.Robert (2007), Bien-être au travail une approche centrée sur la cohérence des rôles, INRS Département Homme au Travail, Laboratoire Gestion de la Sécurité, p.7).

Le bien-être de la personne au travail implique la prise en compte de ses richesses intérieures et de ses besoins à relier avec son environnement externe (la propreté, la sécurité, la santé, l'embellissement des lieux de travail). Le bien-être du travailleur au travail implique la prise en compte de la particularité de la tâche.

L'individu dans sa totalité

L'outil d'analyse Artemnumerik® que je propose aux chefs d'entreprise, décideurs, consultants en ressources humaines procède d'une vision résolument novatrice. Il s'est construit à partir de cette observation :

1- Le personnage social
il assure une fonction technique dans une structure et amène des compétences issues de formation, cursus, expériences et savoir-faire. Ce qu'il est socialement et qui n'est qu'une facette de lui-même, est la conséquence de ses motivations qui lui font accepter son implication en entreprise : l'appartenance sociale, l'argent, l'apparence.

2- La Personnalité profonde
Elle sous-tend le personnage social. Elle est le fondement de tout être humain, sa colonne vertébrale invisible qui a besoin de s'exprimer, d'être présente dans tous les secteurs de la vie. Elle n'est souvent vécue que de manière souterraine. Cette part primordiale de nous-mêmes si souvent occultée, mise de côté, entraîne un grand écart entre la fonction sociale que j'exerce et qui je suis profondément.
Cet écartèlement entraîne naturellement un déséquilibre, un mal vivre conscient ou non.

Conséquences

Cette séparation entraîne beaucoup de souffrance. C'est le travailleur qui se rend au bureau, au chantier, sur le terrain, à l'usine uniquement contraint par les motivations évoquées plus haut. Souvent, seule une part de sa personnalité y adhère. Son action dépend d'une causalité externe. Ce morcèlement intérieur a un impact au niveau personnel et au niveau de la performance.

Comment être pleinement efficace, malgré mes compétences, si ma personnalité profonde ne se sent pas reconnue ?
Des études sérieuses menées bien avant la mise en place du RSE  (Responsabilité sociale/sociétale des entreprises) ont montré que cela a un impact sur le bien-être, comme l'a étudié le collectif de l'Université Dauphine en 2010 dans son mémoire sur le thème du bien-être et de la performance (voir la note dans l'encart bleu sur cette page).

C'est rétablir la cohérence en allant à la découverte de la personnalité profonde avec respect et apporter des éléments concrets, utilisables dans le quotidien.

Quand un être humain ressent de la clarté sur un besoin, il se retrouve et se reconnaît dans son personnage social, à quelque niveau hiérarchique qu'il se trouve, dans sa fonction dans l' entreprise. Il trouve le chemin du bien-être, d'une communication plus « vraie » et ajustée dans ses relations professionnelles.

Les deux « aspects » étant plus en phase, l'énergie sera plus fluide et l'action plus efficace et durable... le résultat d'une alliance étroite entre bien-être et performance.

L'Analyse Artemnumerik® en entreprise

Procédé

Ce procédé, Artemnumerik®, comme le ferait une plaque photographique, consiste, à partir d'une date de naissance, à révéler à une personne, ses talents intrinsèques par l'étude de tous les aspects de sa personnalité profonde. L'ensemble de tous ces éléments ainsi mis en lumière avec respect sont considérés de manière dynamique, vivante et permet de comprendre l'origine de ses actions extrinsèques.
On identifie l'énergie en présence et les besoins qu'elle pilote.

Finalité

Mettre en adéquation la personnalité profonde et la personne dans sa ve privée comme dans son milieu professionnel avec bienveillance comme on la pratique dans la CommunicationNon Violente®.
  • Parler de la fonction dominante révélée ou talent intrinsèque, que la personne met au service (ou pas) de son travail et de ses relations professionnelles.
  • Trouver des combinaisons harmonieuses des talents de chacun-e mis (ou pas ) au service de l'entreprise
  • Appuyer sur des leviers personnels pour développer /affirmer la confiance en soi.
  • Souligner ce qui a du sens pour la personne.
  • Relier projets/performance professionnels et adhésion interne de la personne
  • Communiquer de manière ajustée pour tendre vers la satisfaction des besoins personnels, source durable de performance collective.
Notes pour l'artemologie en entreprise

« Plus on agit en étant contrôlée par l'extérieur et plus le bien-être faiblit et corollairement la performance.
A contrario, plus on agit de manière cohérente avec un choix qui n'est pas lié à une récompense mais découle de notre attention portée à ce qui a du sens pour nous, plus notre action sera efficace et porteuse de fruits, car source de bien-être ».

Extrait du Mémoire MBARH 2010 Université Dauphine ouvrage collectif : Comment concilier performance et bien-être au travail ?
En 2004, Baard, Deci et Ryan ont exploré l'idée selon laquelle la satisfaction de trois besoins puisse être reliée au bien-être et à la performance simultanément. Les résultats de l'étude ont permis de démontrer que c'est la satisfaction des trois besoins psychologiques - l'autonomie ou action volontaire du vrai soi (= en fait la personnalité profonde ) - la compétence - la relation à autrui qui permettait d'expliquer la conciliation bien-être/ performance.
L'attention portée à ce que vit intérieurement un sujet est donc primordiale pour obtenir une meilleure réalisation du potentiel humain. Le fonctionnement optimal d'un individu conduirait donc d'une part à la performance et d'autre part au bien-être psychologique ».